Operation myopie

Les essentiels à savoir autour d’une opération de myopie

Vous avez marre de porter des lunettes ou commencez à avoir beaucoup de mal à supporter vos lentilles ? Vous souhaitez soigner votre myopie ? Dans cette situation, se faire opérer est la solution. Toutefois, avant de penser à une opération de la myopie, il est important de considérer certains points. Ce projet ne doit pas se faire sur un coup de tête ou à la va-vite. À noter que corriger une myopie implique une opération chirurgicale au laser. En entendant ce genre de chose, cela peut faire peur. Cependant, afin de vous rassurer, n’hésitez pas à mieux vous informer avant de vous jeter à l’eau ! Pour vous aider, découvrez les essentiels autour de ce sujet !

Une opération de myopie au laser, une pratique médicale pour affiner la cornée

La myopie constitue une déformation de la cornée qui entraîne une impossibilité de voir de loin. Tous les objets ou les personnes qui ne se trouvent pas à proximité d’un myope ne sont plus bien visibles. Afin de corriger ce problème de la vue, une opération au laser est incontournable. Grâce à un dispositif spécial, l’épaisseur de la cornée est sculptée. En effet, cette partie de l’œil est remodelée pour permettre une correction de la difficulté visuelle. À noter qu’il est important de toujours demander l’avis d’un ophtalmologue avant de penser à cette pratique. D’ailleurs, il s’agit du seul professionnel qui est habilité à conseiller ou à réaliser une chirurgie laser de la cornée. Sachez qu’une consultation est requise, suivie de quelques examens et un diagnostic. Pour en savoir plus, cliquez ici ! Une information importante à ne pas négliger : une opération laser n’est pas sûre pour une cornée examinée trop fine. Privilégiez donc les consultations vers un véritable ophtalmo fiable et expérimenté !

Une opération myopie qui implique toutefois le port de lunettes

Beaucoup de chirurgiens ophtalmologues préviennent tout de même qu’opérer une myopie implique le port de lunettes dans certaines occasions. Il n’est pas assuré à cent pour cent que le patient ne porte plus ses dispositifs correcteurs.  À noter qu’avoir encore ses lunettes pour myopie est utile en cas de conduite en pleine nuit. À cause d’une lumière en baisse, il devient un peu difficile de voir les obstacles à plus de cinq mètres. Dans cette optique, il ne faut pas encore jeter ses lunettes. Le mieux est aussi de consulter de nouveau son ophtalmologue pour de nouvelles références pour ses dispositifs de correction visuelle. Gardez toujours proche de vous vos lunettes, car vous pouvez en avoir besoin à un moment donné ! À part cette précaution, il faut éviter de frotter ses yeux après l’opération. Ce geste risque de déformer la cornée. Faites bien attention !

D’autres troubles de la vue peuvent apparaître après une opération myopie

Opérer ses yeux pour réussir à voir de loin est une bonne chose. Toutefois, cela n’empêche pas l’apparition d’autres problèmes de la vision. En effet, il y a beaucoup de probabilités pour qu’une personne soit touchée d’une autre trouble visuelle après l’opération myopie. À noter que cette pratique entraîne le découpage des nerfs cornéens à l’aide d’un laser. Ce qui engendre par la suite la sécheresse oculaire. Cette situation provoque ensuite l’apparition d’une difficulté visuelle comme le fait de ne plus supporter les lumières.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *