coelioscopie

La coelioscopie ou la chirurgie abdominale révolutionnaire !

La coelioscopie est une méthode privilégiée pour toute opération chirurgicale de l’abdomen. Elle permet de procéder à une chirurgie à l’intérieur du ventre en quelques incisions. A la différence d’une opération à ventre ouvert, la coelioscopie est moins dangereuse et est moins chère. Quid de ses effets secondaires ?

Des drôles de troubles

La coelioscopie est utilisée en chirurgie gynécologique pour le traitement de grossesses extra-utérines, des kystes ovariens, de l’endométriose. Elle sert également à déboucher ou à stériliser les trompes de Fallope. En chirurgie viscérale, la coelioscopie est pratiquée pour les opérations de l’appendice et de la vésicule biliaire. Dans tous les cas, la chirurgie abdominale en coelioscopie se fait en anesthésie totale car le ventre est gonflé avec du gaz carbonique. Une fatigue, et même une douleur, au niveau du ventre et des épaules peut être ressentie après l’opération à cause de l’injection de CO2. Vous aurez également un ballonnement pendant quelques jours. Des hématomes peuvent apparaître au niveau de la zone d’incision et la plaie peut s’infecter. Des soins locaux peuvent les traiter. Selon l’opération que vous avez subie, vous pourrez rencontrer des troubles urinaires, vaginaux ou lymphatiques. Les difficultés pour uriner se soignent par un auto-sondage. Le saignement vaginal rouge vif disparaît tout seul. Les gonflements des jambes peuvent être traités avec des bas de contention. Ces effets secondaires, et non maladies, durent entre 3 à 5 jours.

De rares complications

Les complications pendant et après une opération chirurgicale par coelioscopie sont exceptionnelles. Le gonflement du ventre pendant la chirurgie abdominale permet de voir clairement l’intérieur de celui-ci. Des blessures du tube digestif ou du tube urinaire peuvent survenir. En cas de problème, le médecin peut agrandir l’incision ou procéder à la méthode classique. La chirurgie abdominale par coelioscopie peut être impossible pour une personne en état d’obésité, la graisse cachant les organes. Le rétablissement après l’opération est prompt. Après la coelioscopie, l’unique précaution à prendre est la limitation des efforts physiques pendant 2 à 3 semaines. Cela préviendra les abcès ou les saignements dangereux. Ne restez toutefois pas couchée, restez actif ! Les bains sont à prohiber jusqu’à disparition des fils. Prenez uniquement des douches. Cependant, contactez tout de suite un médecin si les troubles suivants se manifestent : douleurs abdominales importantes, douleurs dans le mollet, nausées et vomissements, absence d’émission de gaz depuis plus de 48h, pâleur et malaise général, et fièvre de plus de 38°.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *